Depuis 1842, l’héritage familial s’épanouit
A chaque génération, les héritiers de Georges Thienpont
tissent un peu plus leur toile dans le vignoble bordelais.
Ils veillent aujourd’hui sur près de vingt propriétés.

1842

Les débuts

Début de la longue saga viticole familiale. A Hof te Cattebeke, dans les Ardennes flamandes, Camille Thienpont fonde une société de négoce en vin.

1921

Troplong Mondot 1921

Georges Thienpont prend pied dans le vignoble en achetant le Château Troplong Mondot, à Saint-Emilion. La propriété devra être revendue dans les années trente. Georges est le grand-père de François.

1924

Vieux Château Certan

Vieux Château Certan

« Acquis en 1924 par Georges Thienpont, le Château Vieux Certan est un des fleurons de la famille. ».

1946

Château Puygueraud

Château Puygueraud

George (sans s final), fils de Georges, s’installe avec son épouse Monica dans une propriété du XVe siècle au sommet de la commune de Saint-Cibard. Il s’agit du Château Puygueraud, qui sera le refuge familial de leurs treize enfants.

1979

Le Pin

Le Pin

Jacques, cousin de Belgique, acquiert quelques parcelles à Pomerol, à peine un hectare et demi, et crée avec l’aide d’Alexandre un vin confidentiel. Le Pin est né. En quelques années, le cru devient une référence de l’appellation.

1981

Les Etats-Unis

Après des études de viticulture et de commerce, François quitte ses terres bordelaises pour les Etats-Unis. Il y restera quatre ans. C’est là qu’il présente Le Pin, alors inconnu, à Robert Parker.

1983

Premier millésime de Puygueraud

Premier millésime de Puygueraud

Nicolas, frère de François Thienpont, signe le premier millésime de Château Puygueraud. Il s’affirme comme un vinificateur hors pair. Aujourd’hui, Nicolas veille sur les châteaux Les Charmes Godard et La Prade et gère un portefeuille de crus prestigieux de la Rive Droite, dont deux Premier Grand Cru Classé, châteaux Pavie…

1985

Alexandre à Vieux Château Certan

Alexandre à Vieux Château Certan

Alexandre succède à son père à la tête de Vieux Château Certan. Il poursuit la quête de l’excellence, minimisant les interventions et veillant à s’effacer devant l’histoire du millésime et le naturel du terroir. Aujourd’hui il dirige le cru avec son fils Guillaume.

1995

Wings s’envole

Pour voler de ses propres ailes, François Thienpont fonde Wings. La maison devient allocataire des Grands Crus et distribue les vins de la famille.

2009

Après Le Pin, l’If

Après Le Pin, l’If

Jacques se lance dans une nouvelle aventure en achetant 8 hectares au sommet du plateau calcaire de Saint-Emilion. Après Le Pin, il baptise son nouveau cru L’If. 2011 est le premier millésime.

Qui veille sur quoi ?

 

English
Généalogie